Gregory Wathelet

Site officiel du n°2 belge de saut d’obstacles

Présentation

Grégory Wathelet est le cavalier belge N°1 de saut d’obstacles. Figurant dans le Top 30 mondial depuis dix ans, il fait partie des piliers de l’équipe nationale dont il défend les couleurs tout au long de l’année à travers le monde. A 34 ans seulement, il a pris part aux Jeux Equestres Mondiaux à Caen en 2014, aux Jeux Olympiques de Londres durant l’été 2012, au championnat du monde 2006 et trois fois au championnat d’Europe, en 2007,  2011 et 2015.

 

 

Grégory Wathelet
Grégory Wathelet

Originaire de la campagne Condruzienne en Belgique, Grégory a grandi autour des chevaux. Après avoir débuté le saut d’obstacles dans les installations familiales, il se met à son compte en 2000 et s’installe dans les écuries des Trois Provinces près de Durbuy chez la famille Liégeois. A peine arrivé, il décroche le titre de Champion de Belgique des jeunes chevaux de 7 ans, puis, un an plus tard, prend part à ses premiers concours hippiques internationaux. Âgé de 21 ans, il enchaine les bons résultats dans quelques-uns des concours les plus prestigieux au monde. Il devient, cette même année, Champion de Belgique des jeunes cavaliers (M21) et participe aux championnats d’Europe de Gijon en Espagne. 

Tefnout d'Ouilly
Tefnout d'Ouilly

En 2002, Grégory rejoint le Haras des Hayettes. Cette nouvelle expérience professionnelle lui permet d’intégrer rapidement l’équipe élite de Belgique avec des chevaux qu’il a lui-même formés. Car Grégory n’est pas seulement reconnu pour ses talents avec des chevaux expérimentés, mais également pour ses qualités de formateur. Il compte d’ailleurs de nombreux titres avec de jeunes chevaux comme par exemple celui de Champion de France des chevaux de 5 ans, Champion du monde des 6 ans, Champion de France et de Belgique des chevaux de 7 ans.

En 2004, le cavalier belge décide de se consacrer au plus haut niveau international. Il obtient un grand nombre d’excellents résultats dans des compétitions de niveau cinq étoiles. Ses bonnes performances lui permettent d’intégrer le Top 30 du classement mondial début 2005.

 

sea coast for lap
sea coast forap

Cette année-là, Grégory opte pour un changement de taille. Il rejoint l’équipe ukrainienne de l’industriel Alexander Onyschenko. Cependant, il est contraint de changer de nationalité et défend dès lors les couleurs de l’Ukraine. Certes, ce choix est un sacrifice mais il permet à Grégory Wathelet de se maintenir dans le Top 30 mondial et même de figurer aux portes du Top 10 (N°13). Durant cette période, il participe également aux concours hippiques les plus réputés. En 2006, il prend part aux championnats du monde à Aix-la-Chapelle et prend la 4e place par équipe. En 2007, direction Mannheim pour y disputer les championnats d’Europe. Mais défendre les couleurs de son pays d’origine, la Belgique, manque à Grégory qui décide de recouvrer sa nationalité. 

GREG
Gregory Vice Champion d'Europe

Depuis six ans maintenant, Grégory a  créé sa propre écurie. Il bénéficie d’infrastructures de qualité et dispose d’un bon piquet de chevaux lui permettant de s’illustrer sur la scène internationale. En 2011, il est en lice aux championnats d’Europe de Madrid. En 2012, il remporte la Coupe des Nations du prestigieux CSIO de la Baule dans laquelle il signe deux parcours sans faute. Il termine également 4e du Grand Prix avec Cadjanine Z. Durant l’été, il participe pour la première fois de sa carrière aux Jeux Olympiques à Londres. Il atteindra la finale individuelle. Il s’illustre aussi sur le circuit indoor, comme à Oslo, Helsinki ou Genève. En 2013 il devient pour la première fois de sa carrière Champion de Belgique Senior avec Sea Coast Forlap et remporte le même jour le Championnat des étalons avec Riesling du Monselet. Cette même année, la Belgique a remporté la prestigieuse Coupe des Nations à Aix-la-Chapelle grâce aux deux parcours sans pénalité de Grégory. En 2014, il participe également aux Jeux Equestres Mondiaux de Caen avec son jeune cheval de 9 ans Conrad de Hus et se hisse jusqu’en demi- final.   En 2015, il participe aux Championnat d’Europe à Aix-la-Chapelle avec Conrad de Hus avec qui il devient Vice Champion d’Europe. Quelques semaines plus tard il fait partie de l’équipe Belge qui remporte la final de la Coupe des Nations à Barcelone et est le seul cavalier de toute la compétition à réaliser deux parcours sans pénalité. Depuis trois ans, Grégory n’a pas quitté le top 20 mondial. Son meilleur classement a été une très belle 5e place.

 

 

Questions - Réponses

Quel bilan fais-tu sur les années passées ?

C’est un bilan très positif car en dix ans j'ai évolué en permanence, tant au niveau des résultats, que de la qualité de ma monte et de l’expérience que j’ai pu acquérir.

Quels sont tes projets et tes objectifs ?

Instaurer mon propre système de travail et d’organisation. Tous les chevaux que j’ai montés et les personnes avec qui et pour qui j’ai travaillé m’ont beaucoup appris, aujourd’hui j’ai ma propre idée pour arriver à mes objectifs... Courir les plus grands concours au monde et créer ma propre écurie viable et sur du long terme.